Duathlon de Draveil

Dimanche 8 Avril,Le club de Draveil organisait pour la 3eme (me semble-t-il) fois son cross duathlon  dans la Forêt de Sénart Une seule épreuve est au programme : un S. Les distances sont 4800m/21.8km/3800m.

Dès l’arrivée sur le site, on sent les membres du  club bien impliqués dans l’organisation déjà bien huilée. Une personne prend en charge votre placement au parking, le balisage et les signaleurs sont nombreux. Le départ est donné depuis un gymnase  à l’orée de la forêt. Vous y trouverez douches et vestiaires. Une pompe de lavage voisine vous permettra  de laver votre spad boueux  après l’épreuve (pensez à la monnaie).C’est presque du luxe.

Si cette année, les conditions sont idéales (beau temps, mer belle, les bikinis sont de sortie), l’édition 2017 avait été marquée par un grand nombre d’abandons, car la pluie et le froid avaient rendu les difficultés extrêmes. Cela doit expliquer le petit nombre d’inscrits au départ, moins de 70.

Les parcours empruntent les grandes allées forestières. Il n’y a pas de dénivelé et  une seule partie boueuse sur 200 mètres. Les courses à pied se font sur deux circuits différents, alors qu’en vélo nous devons  tripler une de 7 km de plat. Les gros rouleurs  et les drafteurs dont je fais partie, s’en donnent à cœur joie. Les moyennes horaires  vélo en attestent (les premiers atteignent 30km/h).

Le plus rapide  est Gregory Hennion des tritons Meldois en 1h13’37, la première est Bénédicte Ramet du Club de Yerrois  triathlon en 1h33’00’’.Alors que j’avais le secret espoir  de monter sur le podium, j’échoue lamentablement à la 27ème place en 1h33’23’’.

Ce Cross duathlon va connaitre le succès les prochaines années.

Laurent